Animaux à Kanchanburi

Binturong - Arctictis binturong - mee gra raawk

Les binturongs [1]appartiennent à l’ordre des carnivores [2], cependant ils se nourrissent principalement des fruits, surtout des bananes et des plantes. Ils consomment parfois des oiseaux et des petits rongeurs mais de façon exceptionnelle.

Biturong apprivoisé

Le binturong sont arboricole, il vit aux sommets de la canopée dans laquelle il se déplace avec aisance. Il est le seul carnivore à avoir une queue préhensile qu’il enroule autour des branches pour se déplacer. Il lui arrive aussi de cheminer suspendu sous une branche à la manière des paresseux.
Le binturong sauvage est peu connu et peu étudié en raison de sa vie très discrète et arboricole. Les informations à son sujet proviennent en grande partie des animaux apprivoisés ; le binturong s’apprivoise très facilement et est aussi affectueux que le chien.
L’odeur musquée du liquide émis par les glandes anales [3] du binturong rappelle celle du maïs grillé. Le binturong a pour habitude de brosser sa queue contre un arbre. Lorsqu’il aperçoit d’autres congénères, il annonce sa présence par un hurlement.


Binturong
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Carnivora
Sous-ordre Feliformia
Famille Viverridae
Sous-famille Paradoxurinae
Genre Arctictis / Temminck, 1824
Nom binominal : Arctictis binturong / Raffles, 1821

Notes

[1หมี ขอ - mee khaaw ou หมี กระรอก - mee gra raawk (ours écureuil) en thaïlandais. Il faut noter que บิน ตุ รง - bin dtoo rohng et formé des mots voler, musqué, et Gambooge (Garcinia cambogia un arbre fruitier proche du mangoustanier )

[2classement effectué par rapport à la dentition.

[3L’odeur de tous les Viverridae provient de substances contenues dans un liquide blanc, une sécrétion des glandes périnéales qui s’accumule sous forme de pâte grise dans une double poche. Située entre l’anus et les organes génitaux ces poches s’ouvrent largement vers l’extérieur, ce liquide est à l’origine épais et gluant. L’odeur varie en fonction des espèces
Ce liquide possède à l’état brut une odeur très forte, avec des relents d’excréments, mais une fois dilué il dégage une odeur de musc et de maïs grillé pour le binturong ; ,de musc et de fleur pour la civette.